Pour rappeler les objectifs du millénaire pour le développement

Dans le cadre de la campagne « 2005 : plus d’excuses« , la semaine du 27 juin au 2 juillet – avant la rencontre du G8 le 6 juillet – a été l’occasion d’une mobilisation mondiale pour le respect des engagements pris en 2000 par les 191 Etats membres de l’ONU (sommet du millénaire) pour combattre la pauvreté d’ici 2015. Au rythme actuel des moyens mis en oeuvre, ces objectifs ne seront pas atteint avant 2150 ! Aujourd’hui, un être humain sur 3 vit avec moins de 2 euros par jour, un sur 6 n’a pas accès à l’eau potable, 24.000 personnes meurent de faim chaque jour. Pour donner une idée, le financement de ces objectifs représente un euro par semaine, par habitant des pays du G8, soit une fraction de pourcentage de nos PIB…

Vous trouverez ICI tous les éléments d’information sur cette campagne, en particulier sur les OMD (objectifs du Millénaire pour le développement), choisis en 2000 pour leur réalisme :

Objectif 1. Réduction de l’extrême pauvreté et de la faim • Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour • Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim

Objectif 2. Assurer l’éducation primaire pour tous • D’ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires

Objectif 3. Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes • Éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d’ici à 2005 si possible et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard

Objectif 4. Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans • Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans

Objectif 5. Améliorer la santé maternelle • Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle

Objectif 6. Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies • D’ici à 2015, avoir stoppé la propagation du VIH/sida et commencé à inverser la tendance actuelle • D’ici à 2015, avoir maîtrisé le paludisme et d’autres grandes maladies, et avoir commencé à inverser la tendance actuelle

Objectif 7. Assurer un environnement durable
• Intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales
• Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre
• Réussir, d’ici à 2020, à améliorer sensiblement la vie d’au moins 100 millions d’habitants de taudis

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

En France, parmi les 7 organisateurs de cette campagne, on trouve

- le CCFD – Comité catholique contre la faim et pour le développement
- le Secours Catholique – Caritas France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *