Retour de Rome…

De retour de Rome, je reviens avec un trésor de sensations visuelles, auditives et gustatives…  comme à chaque séjour dans l’Urbs, LA ville par antonomase – je n’ai pas résisté à utiliser ce mot savant retrouvé dans les premières pages du guide feuilleté dans le car !

Mais ce fut aussi et d’abord un pèlerinage sur les pas de Saint Paul, et un pèlerinage de plus de 500 responsables et aumôniers Scouts et Guides de France. Et là, en chapitre, en groupe, ou tous ensemble rassemblés dans chacune des 4 basiliques majeures (Saint-Paul-hors-les-murs, Sainte-Marie-Majeure, Saint-Pierre-de-Rome, Saint-Jean-du-Latran) mais aussi de passage aux Tre Fontane ou à Saint-Clément-de-Rome, à l’occasion d’échanges, de partage de la Parole de Dieu, de célébrations, de témoignages, j’ai mieux découvert en quoi la foi chrétienne se vit en mouvement, dans tous les sens du terme : en avançant avec d’autres, en se laissant déplacer par les approches des autres, en faisant corps avec ces autres. Les discussions avec Mélanie, Gilles ou Marc, les débats avec Pierre, les rires avec eux aussi, les témoignages de Jean et d’Anne, la simplicité d’Agnès, l’humilité de Florence, la course avec Jérôme, pour ne parler que des membres du chapitre Saint Bernard, mais aussi le choeur parlé à la Chapelle Sixtine, la prière universelle spontanée à Saint Ignace de Loyola, témoignaient de cette richesse qu’il y a à conjuguer, à faire converser ensemble une foi en recherche et une foi se pensant plus affirmée (à tort parfois). A la chapelle Sixtine ou à Saint Ignace, nous avons expérimenté comment au terme d’une pédagogie de la foi pleine de… mouvement, une même prière, le Notre Père ou la prière scoute, pouvait assumer la diversité des approches de la foi, non pas au sens du plus petit commun dénominateur, mais en se laissant enrichir de cette diversité.

Avec le souvenir heureux de quatre années comme CT chez les Scouts d’Europe – dont la pédagogie est à la fois si proche et si différente -, je dis un grand bravo à l’équipe nationale des Scouts et Guides de France qui a fait ce pari d’inviter les responsables du mouvement à vivre cette belle expérience de l’Eglise !

Frères, nous voulons rendre grâce pour le témoignage de générosité, de service du Seigneur, de don de soi, de combat sans souci des blessures que l’apôtre Paul à donné au monde, et dont la ville de Rome garde les traces. Nous-mêmes, en pèlerinant sur les pas de saint Paul au cœur de la ville de son martyre, nous nous sommes laissés dynamiser par ce géant de la foi, et nous avons eu le bonheur de vivre une magnifique expérience d’Eglise, en mouvement, en groupe, en chapitre, unis dans la diversité des dons, des charismes, des manières de croire, et des états de vie. Et nous témoignons à notre tour de notre désir d’aller plus loin avec Paul, de connaître davantage sa pensée, de nous laisser convertir.
Nous avons déjà vécu ici bien des découvertes, avec pour les uns ou les autres une foi plus vive, un décentrement de soi pour laisser aux autres toute leur place, un changement de regard sur les jeunes et sur leurs jeunes chefs, une découverte de Marie capable d’intercéder pour nous, de nous faire engendrer le Christ…

Gloire à Dieu qui nous permet de vivre une seule et même foi tout en mettant en valeur les spécificités de chacun.
(extrait de la lettre que nous avons rédigée après le dernier temps de partage en chapitre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *