Attitude philosophique

« La philosophie ne donne pas de réponse : elle complique les questions » disait Henri Couleau, professeur de philo au séminaire de Toulouse. Non pas que la philosophie soit une discipline oiseuse qui coupe les cheveux en quatre, mais plutôt qu’elle révèle la profondeur, la richesse des questions existentielles que nous sommes tentés, soit de réduire à des problèmes (avec une solution), soit d’éluder comme insolubles, deux manières d’arrêter de penser, alors que le fait même de persévérer à se poser ces questions témoigne de ce qu’il y a de plus humain en l’homme.

Si l’attitude philosophique dispose à l’accueil de la Révélation chrétienne, ce n’est pas du fait que la foi chrétienne donnerait « la » réponse aux questions que l’homme se pose, mais plutôt en ce qu’elle les garde ouvertes, par la promesse – certaine bien qu’encore inaccomplie pour nous – qu’elles trouveront leur réponse définitive en Christ, dont la question : « Que cherchez-vous ? » continue de résonner au coeur de ses disciples.

Les soirées-débats mensuelles organisées à Baraqueville depuis 3 ans – et à Naucelle depuis l’an dernier – veulent donner à goûter quelque chose de cela, à travers un dialogue intergénérations sur des thèmes existentiels tirés de titre d’émissions télé ou de films, à partir de questions de morale, de sens, de foi.

Bon été, en amoureux de la sagesse, en philosophes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *