Centenaire du scoutisme à Rodez

Mémorable soirée que cette célébration ruthénoise du Centenaire du scoutisme, samedi 19 mai 2007 : un beau moment d’oecuménisme entre scouts et guides de France, et scouts et guides d’Europe (d’anciens scouts unitaires de France étaient aussi présents).

Les préjugés ne manquent pas de part et d’autre de ces mouvements scouts, des préjugés souvent caricaturaux par leur excès. Cependant sur une ville moyenne comme Rodez et ses environs, les occasions de se rencontrer entre jeunes issus des SGDF (Scouts et Guides de France) et de la FSE (Fédération du Scoutisme Européen) sont nombreuses : dans la même classe au collège (cf. Basile et Sérèna…), au lycée (cf. Jean-Baptiste et Marie…), en études supérieures (cf. Grégory et Hélène…), ou au même club de théâtre, en particulier celui dirigé par ce grand ancien dans le scoutisme qu’est Roger Rey (cf. François, Mathilde, Lucie, et Marie-Alix, Cécile), voire au sein d’une même famille (cf. Maryse et son fils Simon).

Au-delà de cette connaissance personnelle, qui est l’antidote aux préjugés, la rencontre d’hier a donné l’occasion aux deux mouvements de collaborer à la préparation d’un même événement. Les SGDF ont pris en charge l’essentiel de cette préparation qui a demandé pas mal de logistique (invitations, réservations, intendance, sonorisation et éclairage…), mais les FSE ont enrichi la veillée de leur animations. Mieux, au plan symbolique, la farandole improvisée tous ensemble autour du feu, tandis que l’on chantait « La légende du feu », le fait qu’ensemble nous ayons pu célébrer, chanter, prier les Complies et la prière scoutes, tout cela témoignait d’une unité et d’une fraternité possibles, non pas d’abord parce que nous l’aurions décidé de nous-mêmes, par nos propres forces, ou au motif qu’ « Ensemble, tout devient possible », mais parce que tout simplement Dieu le veut pour que nous puissions témoigner de lui. L’Evangile de ce 7ème dimanche de Pâques ne disait pas autre chose : « Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. » (Jn 17,21-23)

Le lieu de cette rencontre n’était pas choisi au hasard : l’église et l’ancien collège du Sacré-Coeur, ont vu naître le scoutisme ruthénois en 1928, avec Maurice Bec, Jean Escorbiac, Georges Mercadier… comme fondateurs. Nous y étions hier soir plus de 400, rassemblés le temps d’une messe – l’église était comble et les chants faisaient vibrer les murs ! – et d’un banquet-veillée. Présents, des jeunes de toutes les branches des deux mouvements, des anciens d’avant la scission, heureux de se retrouver et de retrouver à travers les chants, les témoignages et les photos projetées, des souvenirs parfois lointains mais toujours si présents.

Pour moi, ce fut la joie de voir ensemble, ces deux mouvements de scoutisme catholique, qui comptent tant pour moi y compris dans ce qui les distingue. Leurs pédagogies sont différentes, avec des avantages et des inconvénients inverses, mais avec une même visée, et des moyens pratiques proches : à visionner avec intérêt le diaporama qu’avait préparé les scouts d’Europe pour présenter leur mouvement, un chef scout de France s’étonnait de ce que les activités proposées soient les mêmes…

 

Pour une meilleure connaissance des mouvements, voici les liens vers les sites web des Scouts et Guides de France, le site national et le site ruthénois (plus ceux des jeannettes, louveteaux, guides, scouts, caravelles, pionniers, compagnons), et les sites des Scouts et Guides d’Europe, le site national le ceux à Rodez : louvettes, louveteaux, guides, scouts, guides ainées, routiers.

Ci-contre, une sélection de 450 photos de la soirée du 19 mai 2007, ainsi que des photos d’archives dans l’ordre chronologique des années (n’hésitez-pas à m’envoyer d’autres photos des années passées par mail, enregistrées au format « AAAA_description.jpg », par exemple : « 1937_camp_louveteau_coutal.jpg », si possible sans accent, 2 ou 3 photos par année) : sur cet album, ne figurent pour l’instant que des photos des années 1933-1960.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *